Lebo M : le célèbre compositeur sud-africain derrière les bandes sonores légendaires

Lebo M, célèbre producteur et compositeur sud-africain, est connu pour son travail exceptionnel sur les bandes sonores de films emblématiques tels que Le Roi Lion, The Power of One et Outbreak. Découvrez son parcours inspirant, de son exil forcé à ses collaborations avec des artistes renommés.

Une ascension musicale de Lebo M à travers les épreuves de l’exil

Lebohang Morake, plus connu sous le nom de Lebo M, est un producteur et compositeur sud-africain qui a marqué l’industrie du cinéma avec ses compositions envoûtantes. Né le 11 juillet 1964, Lebo M est célèbre pour son travail sur les bandes sonores de films à succès, mais son parcours vers la gloire n’a pas été facile.

En 1979, à l’âge de 15 ans, Morake a décidé d’élargir ses horizons et a quitté son pays natal pour Maseru, au Lesotho, après avoir entendu parler de l’ouverture d’un nouveau club. Cependant, en raison du système d’apartheid en vigueur en Afrique du Sud, il s’est retrouvé en exil à Maseru. C’est là qu’il a commencé à travailler comme chanteur à l’hôtel Victoria.

Sa carrière a connu un tournant décisif lorsqu’il a suscité l’attention de Tim Thahane, ambassadeur du Lesotho aux États-Unis, qui a été impressionné par les capacités musicales de Lebo M. Thahane a facilité sa candidature à la prestigieuse Duke Ellington School of the Arts en coordonnant avec l’organisation TransAfrica pour lui permettre de partir aux États-Unis. Ainsi, Morake a déménagé à New York où il a joué dans des restaurants et des bars pour subvenir à ses besoins tout en bénéficiant du soutien des églises noires qui l’ont aidé à poursuivre ses études musicales.

Après avoir perfectionné ses compétences musicales, Lebo M a déménagé à Los Angeles à l’âge de 18 ans pour poursuivre sa carrière. Cependant, il a fait face à des difficultés financières, jonglant entre de petits boulots tout en étudiant au Los Angeles City College. Malgré ces obstacles, il a réussi à se faire remarquer et à l’occasion de se produire à Memory Lane, une boîte de nuit appartenant à Marla Gibbs.

La rencontre fortuite qui a changé sa vie

Le tournant majeur dans la carrière musicale de Lebo M est survenu lorsque, par pur hasard, il a retrouvé son ami d’enfance Solly Letwaba, qui était le bassiste de Johnny Clegg. Letwaba l’a présenté au producteur de Clegg, Hilton Rosenthal, qui a rapidement employé Morake comme stagiaire et directeur dans son studio de production. Rosenthal était le superviseur musical du film « The Power of One », et grâce à cette opportunité connu un grand succès.

 

Search